Phoque barbu

Erignathus barbatus

Autre nom commun : « ugjuk » ou « oogrook » en inuit.

Traits distinctifs : poils épais ou « barbe » sur le museau. Ses nageoires avant sont plus ou moins carrées. Les adultes ont une fourrure gris-brun, plus sombre sur le dos.

Taille : de 2,1 à 2,7 m de long et de 200 à 400 kg; les femelles sont généralement plus imposantes que les mâles.

Durée de vie : de 25 à 30 ans.

Régime alimentaire : les phoques barbus se servent de leurs vibrisses comme de capteurs pour aller chercher des espèces comme des crabes, des palourdes, des calmars et des poissons benthiques sur le fond océanique.

Population : inconnue (selon l’UICN, il n’existe aucune preuve de déclin à l’heure actuelle).

Cote attribuée par l’UICN : préoccupation mineure; tendance démographique : inconnue.

Aire de répartition

Répartition circumpolaire dans les zones arctiques et subarctiques. Au Canada, ils sont présents dans toute la baie d’Hudson et vers l’est, le long de la côte du Labrador jusqu’au nord de Terre-Neuve. Des individus errants ont déjà été signalés, notamment dans le golfe du Saint-Laurent.

Cycle biologique

Les veaux naissent sur des floes de glace dérivant, généralement en eaux peu profondes, en mai dans l’Arctique canadien et plus tôt dans toutes les autres zones de leur aire de répartition. Ils entrent dans l’eau quelques heures après leur naissance seulement et sont sevrés au bout de 24 jours environ. Ils passent alors la moitié de leur temps dans l’eau. Les petits sont relativement gros à la naissance. Ils prennent en moyenne 3,3 kg par jour au cours de ces trois à quatre premières semaines.