Phoque à capuchon

Cystophora cristata

Nom scientifique : Cystophora cristata

Autre nom commun : phoque à crête.

Traits distinctifs : les jeunes phoques à capuchon ont une fourrure bleuâtre qu’ils perdent à 15 mois. Les adultes ont la face plus sombre que le reste du corps, et la fourrure bleu-gris plus claire sur les flancs et le devant. Ils ont des taches noires irrégulières réparties sur tout le corps.

Taille : les mâles mesurent en moyenne 2,6 m de long et pèsent entre 300 et 400 kg. Les femelles mesurent en moyenne 2,3 m de long et pèsent entre 160 et 250 kg. Les veaux pèsent 10 à 15 kg à la naissance.

Durée de vie : de 30 à 35 ans.

Régime alimentaire : le régime alimentaire du phoque à capuchon est très varié. Il se nourrit notamment de calmar, de flétan noir, de sébaste, de morue, de grande argentine, de poisson-loup, d’amphipodes, d’euphausiacés, de capelan, d’étoiles de mer, de moules et de crevettes.

Prédateurs : orques, ours polaires et laimargues atlantiques.

Population : au Canada, la population totale était estimée à 593 500 individus en 2005. Aucun relevé n’ayant été effectué depuis, il est difficile d’établir la tendance actuelle de la population (les chiffres ont augmenté pendant les années 1980 et 1990).

Cote attribuée par l’UICN : état de la population inconnu.

Évaluation du COSEPAC : non en péril.

Aire de répartition

Le phoque à capuchon est un animal migrateur. On le trouve uniquement dans le centre et l’ouest de l’Atlantique Nord. Cet animal solitaire parcourt de grandes distances. Il traverse régulièrement d’importantes étendues de l’Atlantique Nord pour se nourrir et se reproduire. Il se déplace entre le détroit de Davis en été et son lieu de reproduction en hiver. Les quatre principales aires de reproduction se trouvent au large de Terre-Neuve-et-Labrador, au large de la côte est du Groenland, dans le golfe du Saint-Laurent (généralement près des îles de la Madeleine), et dans le détroit de Davis.

Certains phoques à capuchon s’aventurent très loin vers l’ouest, jusqu’en Alaska, et vers le sud jusqu’aux îles Canaries et en Guadeloupe dans les Caraïbes.

Cycle biologique

Les femelles deviennent matures entre trois et six ans, les mâles entre cinq et sept. Les veaux naissent entre la mi-mars et le début du mois d’avril, avec une couche de lard déjà bien développée : cela est nécessaire, car ils ne sont allaités que pendant quatre à huit jours, moins longtemps que tout autre mammifère. Leur poids double durant cette période et ils passent de 24 à 47 kg environ. Après cela, leur mère les abandonne.

Après la mise bas, on voit souvent les femelles avec leurs petits sur des floes de glace, autour desquels nagent des mâles qui assurent leur protection. Ces mâles ne sont pas les pères des veaux : ils attendent leur départ pour s’accoupler. Le corps de la femelle empêche l’embryon de se développer pendant trois à quatre mois (implantation retardée) pour que la naissance du prochain veau coïncide avec le cycle de la glace.

This post is also available in: Anglais Inuktitut