Phoque commun

Phoca vitulina

Autre nom commun : veau marin.

Traits distinctifs : peut être gris, brun clair, brun ou noir (parfois les deux). Il est généralement tacheté.

Taille : les mâles mesurent entre 1,4 et 1,9 m de long, et peuvent peser 170 kg. Les femelles sont légèrement plus petites : de 1,2 à 1,7 m et 105 kg. Les veaux pèsent entre 8 et 12 kg à la naissance.

Durée de vie : de 30 à 35 ans pour les femelles et de 20 à 25 ans pour les mâles.

Régime alimentaire : leur régime diversifié dépend du lieu où ils se trouvent et de la disponibilité, p. ex., merluche, alose tyran, hareng, anchois, bar commun, lançon, flet, morue, merlan, sole, crevette, poulpe, mollusques, calmar, omble de fontaine et saumon.

Population : on estime la population mondiale de phoques communs à environ 650 000.

Prédateurs : orques, grands requins blancs et laimargues atlantiques, otaries, morses. Les aigles, les mouettes et les grands corbeaux chassent les veaux.

Cote attribuée par l’UICN : préoccupation mineure; tendance démographique : inconnue.

Évaluation du COSEPAC : non en péril; les phoques communs de la sous-espèce des Lacs des Loups Marins ont été désignés en voie de disparition.

Aire de répartition

Le phoque commun compte cinq sous-espèces (du Pacifique Est, du Pacifique de l’Ouest, de l’Atlantique de l’Ouest, de l’Atlantique Est, et de la baie d’Ungava), ce qui en fait l’espèce de phoque la plus répandue, bien qu’on ne la trouve que dans l’hémisphère Nord. Au Canada, il est pratiquement présent au large de toutes les côtes (pacifique, arctique et atlantique).

Les phoques communs s’installent ou se reproduisent partout, des terrains rocheux à sablonneux. Il s’agit d’une espèce côtière, mais ils sont parfois présents dans les rivières et les étangs. La sous-espèce de la baie d’Ungava vit en eau douce.

Cycle biologique

Les femelles deviennent matures sexuellement entre trois et cinq ans, et les mâles entre quatre et six ans. La période de mise bas dépend du lieu et de la latitude, et s’étend de mars à septembre. Les veaux naissent sur la terre ferme. Leur sevrage se fait entre trois et quatre semaines mais, à l’inverse de nombreuses autres espèces, les mères les laissent seuls pendant des périodes pouvant atteindre trois jours pour aller s’alimenter en mer.